Aquarelle – Marque-page cerisier

marque-page aquarelle cerisier oiseau bleu 

Les marques-pages continuent de s’évaporer au gré d’un vent que je ne maitrise pas : celui des feuilles, celui-là même que je pensais apte à tenir entre les pages 68 et 69 de mon livre actuel – non je n’ai pas eu le temps d’en continuer la lecture – m’ayant été très gentiment demandé, il partira bientôt de ma maison – il va rejoindre la propriétaire sans doute, de cette tristesse. J’ai donc songé à m’en faire un autre, mais à peine les premières branches esquissées j’ai su qu’il ne resterait pas davantage. Je suis maudite des marques-pages – ou alors c’est l’entrepage 68-69 qui ne supporte pas l’insertion du papier coloré..

Ce marque-page cerisier à l’oiseau va s’envoler vers Squalide, s’il lui plait. Si l’amour vous prenait pour celui en-dessous – cela ne se voit pas, mais la robe à des teintes violacées sur le fond rouge et le bas du marque-page est verdâtre – n’hésitez pas à vous signaler, ce sera un plaisir 😉 [edit: adopté ^^]

J’en ai fait un second, volontairement très proche de celui aux feuilles. J’aime beaucoup l’idée de la série – ou alors. Mon inconscient a tenté la gémellité. Ma préférence va tout de même aux feuilles, je dois aimer la tristesse qui s’en dégage..

Je tenterai de refaire le même pour moi 😉

marque-page cerisier aquarelle
 
 
 

Dame Ambre

L'Ambre des arbres coulent dans les veines des forêts, ils regardent les fées s'activer autour des humains et le monde meurt de son aveuglement.

(Jamais les mots ne disent ce qu'ils pensent.)

D'autres mots d'hier et d'avant avant-hier

9 Comments

Comments are closed.