Dessins

Je ne sais pas ce que je dis – ambiguïté

aquarelle fleur maison ecriture

 
 

Les mots servent à cacher ce qu’on ne dit pas. Je pourrais écrire toute la journée sur ce blog, qu’il y aurait encore tout ce que j’ai tu. Je m’amuse parfois à tourner autour, pour que l’autre – c’est vous, l’autre c’est vous. Et parfois c’est un peu moi, aussi – devine ou passe à côté. Qu’il ait le choix. J’aime à parler entre les mots et me révéler sur un détour ambigu. Ambiguïté est un de mes mots préféré, non pour ce qu’il représente mais pour sa consonance. Ou alors peut-être, un rien de ce qu’il représente d’à côté. Un petit rien, qui dit beaucoup de mon être ou de ce vers quoi je tends. Un décalage.

Le dessin lui, ne fait que parler. Il pointe sur ce qu’on ne dit pas.
Et j’ai cette envie. Là. De lâcher tout ça. D’écrire sur un carnet et dessiner entre les mots.

L'Ambre des arbres coulent dans les veines des forêts, ils regardent les fées s'activer autour des humains et le monde meurt de son aveuglement. (Jamais les mots ne disent ce qu'ils pensent.)

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *