Ma deuxième vie ou l’apocalypse de l’ordinateur

Je n’en pouvais plus, comprenez bien. Trois minutes pour ouvrir un logiciel, quatre dans le cas de Photoshop, deux pour accéder à internet, il refusait de s’éteindre tout seul et il s’allumait lentement et en plantant.. Non, je n’en pouvais plus. Alors j’ai fait mes sauvegardes pendant deux heures – au milieu des plantages – j’ai vérifié chaque DVD de photos, j’ai cru avoir enregistré tous mes livres – et puis en fait non, j’en ai perdu la moitié – j’ai fait attention de bien avoir mes marques-pages et j’ai rempli deux clé usb d’un tas de bordel.
Et j’ai formaté mon pc. Avec au creux du ventre la sensation d’avoir oublié quelque chose. D’ailleurs formater n’est pas le mot adéquat, il est plus juste de dire que je lui ai demandé une configuration d’usine, afin qu’il fasse table rase de sa dernière existence. Qu’il revienne comme neuf, en somme. Avec un énorme nettoyage en profondeur, merci.

C’est quand j’ai vu l’écran noir que j’ai vu ma bêtise.
Je ne suis même pas angoissée – sans doute parce que mes photos sont sauvées. Je suis en colère, un peu. Contre cette obsolescence qui rend l’informatique mortel dans la seconde où il a terminé d’être assemblé, mais qui tout de même par acquis de conscience, attend la fin de la garantie pour agoniser.

Mon ordinateur n’ayant plus d’écran fonctionnel depuis bien longtemps, je suis bien en peine de savoir s’il me demande quoi que soit durant l’opération. Et visiblement, en 2015, un PC est encore suffisamment stupide pour ne pas détecter seul qu’il y a un deuxième écran de branché.

Je suis sans ordinateur.
Et je vais le rester.

Dame Ambre

L'Ambre des arbres coulent dans les veines des forêts, ils regardent les fées s'activer autour des humains et le monde meurt de son aveuglement.

(Jamais les mots ne disent ce qu'ils pensent.)

D'autres mots d'hier et d'avant avant-hier

6 Comments

    1. Après 16h de travail intensif, ce matin il a soudain reconnu le fait qu’il y avait un 2èm écran \o/ Il carbure à fond, c’est merveilleux ^^ Une issue formidable !

      Merci beaucoup de ta proposition, l’envoyer couterait bien cher pour nous :/ (et j’aurais peur que LaPoste me le casse encore plus oO )

      1. Non, pour la Poste, je peux te montrer comment emballer. J’emballe des circuits imprimés vieux de trente ans plus fragiles (aucun protection sur le circuit…) sans aucun problème.

        En tout cas, n’hésite jamais, de même si tu as besoin de logiciels et tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *