Les projets de l’année 2016 : l’écriture en son centre

coucher de soleil doré jaune

 

Je m’approche. Je m’approche de ces instants entre ciel et terre.
Je cherchais un sens à mes journées, un sens à ce que je suis, à ce que je peux offrir, des projets pour remplir ma vie à côté de mes enfants et je me suis retrouvée en l’espace de quelques heures avec deux projets importants que je n’ai pas vu venir. Ils complètent ceux déjà mis en place, et je suis profondément touchée de voir à quel point cela tourne autour des mots et de la photo, je suis fascinée. J’ai l’impression de bourdonner, je ressens cette sensation d’une nuit qui se dévoile, de formes qui apparaissent.

Un atelier d’écriture : au détour d’une phrase parfaitement anodine j’ai mis les pieds dans un atelier d’écriture. Je pensais le créer pour elle et puis pour moi peut-être, mais les mots ont tendance à s’échapper : l’écriture appelle les écrivains. Alors je rouvre cet espace, là-bas, et une fois par mois je vous proposerai une photo – et un thème ou un mot à ajouter au chalenge, pour ceux qui le souhaiterait.

Un livre : Un coup de téléphone et je me suis retrouvée avec un livre à écrire, avec un travail d’écrivain public, avec un travail. Oh le temps d’un livre. Et puis ce n’est pas encore fait parce que vous savez, parfois les gens se lancent, ils grimpent et puis soudain ils s’arrêtent. Alors peut-être que la personne va reculer, peut-être que moi je vais m’apercevoir que ce n’est pas possible, mais il y a là cette incroyable mouvement : un livre est venu à moi pour que je l’écrive. Un. Livre. Je rêve de vous écrire, vous savez. Je vous entends et je vous pose, parfois.

Mon livre : toujours ces mots qui s’échappent et refusent d’écrire autre chose. Je ne suis pas rapide mais j’y arrive. Il m’arrive de penser qu’il me faudrait trouver un mécène, afin de pouvoir vivre de mon écriture, Je survis comment sinon avec ce compte en banque ? à toutes ces cendres déposées…

52 Photos : un projet de photos, chaque jeudi un nouveau thème. J’aime beaucoup cette idée parce qu’elle m’oblige à sortir de ma zone de confort : je ne photographie pratiquement que la nature. C’est particulier, je ne suis pas autant à l’aise : cela me fait travailler la photo sous un autre angle.

366 jours créatifs : c’est une catastrophe, je crois que j’arrive à poster une photo par semaine, en moyenne. Je crée pourtant tous les jours, je n’ai simplement pas le réflexe de le prendre en photo, ou pas le temps. Je me dis que l’important c’est la création, pas la photo. C’est rassurant de rater un challenge en le réussissant autrement, ou peut-être que c’est rassurant de se rassurer et que je me leurre et ça n’a aucune importance.

Flow : un challenge de photos, jour après jour, pour le mois de février. J’espère réussir à être plus assidue que pour le précédent !

366 jours de mots : je voudrais essayer, lorsque je n’ai pas le temps d’écrire tout un article ou que je n’ai rien à dire – non vraiment, ça arrive – d’écrire tout de même. Je vais faire en sorte de poser même une phrase, ici. Juste une. Une intention d’éclat, une parole inachevée qui trouve sa place malgré tout.

L’anglais : je continue, jour après jour. Trente-et-unième jour sans interruption, je suis fière de ma persévérance.
 

Je ne peux pas m’ennuyer. Mais si j’avais le temps, si j’avais l’argent, je rajouterais une formation à mon arc : écrivain public.
Vous avez besoin qu’on vous écrive, si vous saviez.
 
 
 

4 commentaires sur “4”

    1. Je le trouve vraiment bien fait. Je fais un exercice avec un thème (possessifs, nourriture, vêtements, verbes, etc), il est validé, j’en fais d’autres, etc. A un moment, le site me rappelle de retourner voir les exercices précédents, parce qu’on a tendance à oublier un peu ce qu’on a vu, et lors de ce « retour en arrière » il rajoute un peu de vocabulaire nouveau dans le thème en question. Du coup on progresse de plusieurs manières, c’est intéressant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *