Ecriture

Atelier des scribtonautes, les neiges éternelles

Atelier des scribtonautes, les neiges éternelles

Atelier d’écriture des Scribtonautes, les neiges éternelles :         

50 mots à partir de la photo

Il fixait la ligne de chemin de fer qui se perdait dans le brouillard, les pieds tendus par l’humidité glacée. Mêlé à la neige et l’angoisse de sa responsabilité, le chemin lui paraissait obscur et trop silencieux. Le rêve des Lucioles… Sur lui reposait la responsabilité de retrouver les survivantes.

 
 


 
 
 

L'Ambre des arbres coulent dans les veines des forêts, ils regardent les fées s'activer autour des humains et le monde meurt de son aveuglement. (Jamais les mots ne disent ce qu'ils pensent.)