Atelier des scribtonautes, les neiges éternelles

Atelier des scribtonautes, les neiges éternelles

Atelier d’écriture des Scribtonautes, les neiges éternelles :         

50 mots à partir de la photo

Il fixait la ligne de chemin de fer qui se perdait dans le brouillard, les pieds tendus par l’humidité glacée. Mêlé à la neige et l’angoisse de sa responsabilité, le chemin lui paraissait obscur et trop silencieux. Le rêve des Lucioles… Sur lui reposait la responsabilité de retrouver les survivantes.

 
 


 
 
 

ires sur “/span>