Aujourd’hui acheté #1/366

(L’envie soudaine de faire ce que je ne respecte jamais : m’astreindre à une consigne)

Me suis faite dévorer d’envie par un livre de couture, me suis faite dévorer par des godets japonais, me suis faite dévorer par des voyages pour La Nouvelle Orléans (et c’est peut-être le seul achat qui surviendra, pour ce voyage de nos dix ans, un peu du voyage de noces que nous n’avons pas fait, encore, et il est pour cette année) ; me suis faite dévorer et j’ai survécu.
Je lui ai dit j’ai trouvé, il m’a répondu « Et on part ensemble ? » Il est terrible, cet homme.
Nous partons à La Nouvelle Orléans en juin. Si.

ires sur “/span>

10 thoughts on “Aujourd’hui acheté #1/366

  1. Oh la la, cette ville… Romans, BD, séries, films, il faudrait que je la vois de mes yeux pour être convaincue qu’elle existe tellement de l’ai croisée dans des fictions Je vous souhaite d’y concrétiser votre voyage !




    0



    0
    1. Mais oui voilà je ressens la même chose ! La dernière en date je crois bien que c’était la série Trémé, mais sinon je crois que chaque fois que je pense Nouvelle Orléans j’ai l’image de Louis (Lestat).
      Et donc mon mari, très emballé sur l’instant, me lance soudain de la cuisine « je ne suis plus certain » (pour la destination, pas le voyage de noces).
      Mais.




      0



      0
      1. Mais oui ! Lestat et ses dentelles, Louis sombre dans son recoin. Et les poupées vaudous, tirées d’ailleurs. J’ai aussi une vignette précise d’une planche de Blacksad mais je ne la trouve pas sur Internet. Il était pris dans le tourbillon d’un carnaval, une belle chatte l’a embrassé à pleine bouche et il est immobile de surprise alors que la fête bat son plein autour de lui.




        0



        0
        1. Louis est mon préféré mais j’aime tous les personnages de ce livre (film). Depuis La Nouvelle Orléans a une saveur particulière, chaque fois que je revois cette ville ailleurs j’ai ce « goût » qui me vient
          Je ne connais pas du tout Blacksad, sinon de nom bien sûr, mais ne l’ai jamais lu (j’ai une immense difficulté à lire/regarder une BD/film où il est question d’animaux humanisés (d’animaux avec des vêtements humains, marchant sur deux pattes, etc). Une répulsion pour l’anthropomorphisme que j’ai découvert enfant, en visionnant le Disney Robin des bois (mais je ne sais pas pourquoi).




          0



          0
    1. Absolument, sans les enfants (voyage de noces déjà, et puis on a déjà fait avec le Canada y’a 2 ans : les 8h d’avion + les aéroports furent un enfer qu’on n’a pas envie de revivre de suite ^^’)




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *