#366 réels

Fragment d’aujourd’hui raconté en recette de cuisine 14/366

-8°C de vent
3 larmes de deuil
1 mâchoire tétanisée
1 nuit
1 thé très chaud
1 enfant malade
1 crise d’un zèbre
50 émotions (un pêle-mêle peut convenir)
1 chat glacé

Monter les larmes en neige et en retirer le vent, faire attention au froid ressenti. Hacher la nuit avec une mâchoire bloquée-tendue et un enfant malade (gouter, si besoin ajouter une pincée de doliprane). Peler la crise d’un zèbre, mélanger à la neige nuitée, et remuer avec délicatesse les émotions avant de mettre au chaud dans la tasse de thé.
Mettre le chat sur vos genoux, la journée est prête. Bonne dégustation !

L'Ambre des arbres coulent dans les veines des forêts, ils regardent les fées s'activer autour des humains et le monde meurt de son aveuglement. (Jamais les mots ne disent ce qu'ils pensent.)

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *