Il suffit d'un mot

Aujourd’hui toujours par deux

feuilles rouges toujours par deux
Toujours par deux.. ?
 

Ils sont dans cette avidité à vivre, toujours par deux, à chercher comment grandir. Ils courent, se posent, mangent, crient, se disputent, s’aiment, respirent, dans un ensemble jumelé jusque dans le silence soudain : un livre les a attrapé ou ils surveillent le grincement de l’horloge qui peine à accepter un temps d’ordinateur. Assis au bureau, ils créent des donjons sur papier avec des pièges des tours de la terre et des « on dirait que », ils font leurs jeux de rôles mais lorsque je regarde je n’y comprends pas grand chose : ils sont un tout qui n’inclut pas les adultes. Des frères-de-tout.

D’après l’exercice 366 réels à prises rapides
 
 

 

4 Comments:

  1. Bonjour Ambre.
    Mais elles sont trois les feuilles de l’arbre !
    C’est un bel extrait de l’ambiance qui règne entre Prince et Hibou.
    Bises
    Céline

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *