Aujourd’hui c’est presque

plante lentilles bleu aujourd'hui c'est presque

 

Il se tient en équilibre sur un presque, il décide le monde sur une vision un peu cotonneuse ou parfaitement droite : il est de ceux qui n’ont pas assez de leur seul regard pour affronter l’humanité, il se cache de ce qui lui est proche derrière une distance floue. Une vision aussi imparfaite que son enfance est inquiète. Ce demi-brouillard est sa bulle, sa protection, une proximité qui lui échappe dans chacune de ses angoisses. Il observe depuis des contours qui ne sont pas pleinement certains. Il vit ce presque dans son refus des lunettes, attend pour voir la vie.

D’après l’exercice 366 réels à prises rapides
 
 

ires sur “/span>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *