Aujourd’hui tourne

Aujourd’hui tourne

coquelicot fatigué Aujourd'hui tourne
La fatigue qu’offre le Temps

 

Nos regards frôlent son immobilité soudaine. Elle observe, gonflée du silence que précède les retards. Ses aiguilles ne tournent qu’avec lenteur, indécises, elle décale les journées. Elle fait un brouillon de ses heures, avance de son pas d’insecte. Je récolte les minutes qui s’inversent, s’éloignent, reculent sans doute, inquiètes de se tromper. Il me semble que l’horloge a vieilli, qu’elle ne progresse plus que sur ses rhumatismes et que bientôt surviendra la précipitation, celle qui rattrapera tout ce qui a manqué, comme un plaisir de se perdre dans le Temps.
 

D’après l’exercice 366 réels à prises rapides
 
 

Aujourd’hui c’est presque à l’écoute

Aujourd’hui c’est presque à l’écoute

Le texte précédent, Aujourd’hui c’est presque, a tellement plu à Marie Tinet, qu’elle y a posé sa voix : c’est bouleversant d’écouter ses propres mots. Lorsque je les ai écrit ils avaient une sonorité, une richesse que je n’ai pas perçue, pas ainsi, les entendre chez une autre personne leur offre une puissance que je ne leur connaissais pas.
Merci infiniment, Marie 🙂