#366 réels,  Ecriture

Aujourd’hui c’est presque à l’écoute

Le texte précédent, Aujourd’hui c’est presque, a tellement plu à Marie Tinet, qu’elle y a posé sa voix : c’est bouleversant d’écouter ses propres mots. Lorsque je les ai écrit ils avaient une sonorité, une richesse que je n’ai pas perçue, pas ainsi, les entendre chez une autre personne leur offre une puissance que je ne leur connaissais pas.
Merci infiniment, Marie 🙂

L'Ambre des arbres coulent dans les veines des forêts, ils regardent les fées s'activer autour des humains et le monde meurt de son aveuglement. (Jamais les mots ne disent ce qu'ils pensent.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *