Aujourd’hui serrer

fleurs aujourd'hui serrer

 

Serrer les dents. La nuit, le matin au réveil, se surprendre à le faire le jour. S’agacer.
Serrer dans la main la capsule traitreusement emplie de lactose, censée apaiser mes muscles.
Serrer la vis d’un manche de casserole qui veut voir la vie de plus bas.
Serrer l’agenda. Glisser un anniversaire, cinq ans à épanouir, la date mouvante ne se fixe pas.
Serrer les lèvres sur les actualités terribles que je ne peux relayer.
Serrer les yeux. Pour fermer le monde, le laisser sans lumière.
Serrer son corps. Fort. Sur nous.
(All this time)

D’après l’exercice 366 réels à prises rapides
 
 


 
 

ires sur “/span>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *