Aujourd’hui difficile de



 

Il est parfois difficile de mettre de la couleur sur les nuits sur les jours sur les cris, compliqué de refaire surface alors qu’on se noie là où on a pied. Indescriptible de s’enfoncer et remonter dans un même mouvement permanent.
Il est souvent difficile d’avoir ce corps qui s’effrite, l’envie de tout apprendre sans avoir l’énergie, le besoin de s’allonger sans avoir la capacité de se laisser tomber – sur le lit ou juste soi.
Il est incroyablement difficile d’être présent, d’être dans l’entre-deux.
Il est encore plus difficile de dire.
La sensation étouffante d’avoir un bâillon sur la bouche.

 
D’après l’exercice 366 réels à prises rapides
 
 


Il est temps de repartager de la musique régulièrement

 
 

4 commentaires sur “4”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *