Aujourd’hui pour de semblant – Une poésie de papillons

La musique en écoute je suis passée devant l’homme-assis-sur-sa-chaise, je n’ai pas entendu, il m’a semblé percevoir vote alors j’ai répondu au hasard oui. Je fais semblant, j’émiette les sons. Dans la salle vide j’ai pris un seul papier qui me brûlait un peu les doigts, l’autre j’ai fait semblant de ne pas le voir, j’ai signé j’ai lâché le détestable. L’homme est arrivé Vous avez signé ?, je me suis retournée j’étais si triste oui et nous avions le même regard de compréhension, à se dire que nous faisions au mieux. Il le savait, j’avais voté à faire semblant.

D’après l’exercice 366 réels à prises rapides – Aujourd’hui pour de semblant
 
 

– Pourquoi il était en prison ?
– On met nos hommes politiques en prison dès qu’ils sont élus. Pas vous ?
– Pourquoi ?
– On gagne du temps.

Pratchett – Le dernier continent
 
 


 
 

Sur le chemin j’aurais pu pleurer. Je vote contre moi, je vote pour avoir encore moins d’argent, je vote un imbécile pompeux. Tellement seule dans la salle, si j’avais parlé il y aurait eu de l’écho, une telle absence les organisateurs étaient partis des tables, partis du gymnase ; j’ai pris mon bulletin sans personne pour me dire vous devez prendre les deux noms, un homme a vérifié ma carte et mon identité, une dame m’a fait signer et s’est levé pour actionner le levier de vote. La dernière fois ils étaient cinq, aujourd’hui ils étaient deux. Ce doit être le découragement démocratique.

Je me suis apaisée dans notre minuscule jardin, nous avons planté la butternut qu’Elle nous avait offert, arraché le plan de lavande mort cet hiver, déraciné sept ou huit fleurs de l’espace de la résidence qui s’obstine à pousser dans l’herbe tondue toutes les deux semaines. De massacre en massacre, elles survivent avec peine. LeChat a eu l’idée de les sauver. Quelques trous plus tard, nous avons replanté ces pauvrettes sous notre fenêtre. Notez bien, nous n’avons pas la moindre idée de ce à quoi elles vont ressembler – elles sont peut-être moche au possible.

J’ai cousu une écharpe tube – il ne fait pas rêver ce motles papillons sont prêt à s’envoler vers je ne sais qui je ne sais où, j’ai la sensation de mot doux légèrement posés autour du cou, une poésie qui prend sens sous les doigts. J’étais passée aussi par la cuisine et dans le four se tenait notre gouter, je cousais avec une odeur de biscuits citronnés et c’était comme une parenthèse de douceur incroyable dans cette journée si particulière.
 

echarpe tube rouge papillons

écharpe tube rouge papillon

Aujourd'hui pour de semblant echarpe tube rouge tissu papillons


 
 

6 commentaires sur “6”

  1. Etrange, je me suis sentie assez déconnectée de ces élections – comme si pour moi il n’était pas question d’un changement – il n’y a pas eu de peur (un peu de dégoût quand même) – nous sommes les premiers acteurs du changement…

  2. Tout est dit.
    J’ai voté la tête vide et je n’y ai plus repensé de la journée.
    Deux semaines avant j’étais fébrile. Dimanche j’étais désillusionnée.
    Mais je préfère quand même me réveiller dans une France où il est président et pas elle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *