Aujourd’hui la ligne qui va de


 

Il y a une ligne blanche qui se rend d’une pièce à une autre en traversant l’appartement, elle me devance. Elle reste en place jour après jour, invisible d’être là. Je l’oublie. Une ligne tuyau qui me fait des moustaches de chat, de la salle de jeu à ma chambre. Cette après-midi, pour soulager les oreilles de chacun, la ligne s’est déplacée jusqu’à l’atelier et depuis mon lit où je ne bougeais plus, je lisais une boucle temporelle et c’était comme si cette ligne ce fil cet air m’avait emmenée de l’autre côté, auprès des enfants perdus. Particuliers.

D’après l’exercice 366 réels à prises rapides – Aujourd’hui la ligne qui va de
 
 

« Les étoiles aussi sont des voyageurs du temps », ai-je songé.
Combien de ces points lumineux provenaient de soleils déjà morts?
Combien d’étoiles étaient nées, dont la lumière ne nous parvenait pas encore?
Si tous les soleils, à l’exception du nôtre, s’éteignaient ce soir,
combien de vies nous faudrait-il pour comprendre que nous étions seuls?
J’avais toujours eu conscience que le ciel était plein de mystères,
mais je réalisais seulement aujourd’hui que la Terre l’était aussi.

Ransom Riggs – Miss Peregrine et les enfants particuliers

 



 
 

ires sur “/span>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *