Aujourd’hui IL FAUT


 

IL FAUT dit l’enfant, en colère à se perdre. Je me fragilise sur ses arrêtes mais dehors je ne suis que ce bloc protecteur, de lui de moi des il faut, je n’accepte pas tout ce qu’il dépasse de limites exécrables et épuisantes, nous passons sur des eaux houleuses. Je m’éreinte sur ce caractère qui refuse d’être limité, cinq années bien ancrées dans un regard fier et entier m’expliquent tout ce qu’il faut de rage pour survivre à ce frère, pour survivre à ce monde qui vous dévore surtout à cinq ans. Il faut bien cela pour exister, sans doute.

D’après l’exercice 366 réels à prises rapides – Aujourd’hui IL FAUT
 
 

– Mais on est une université ! Nous faut une bibliothèque ! dit Ridculle.
Ça donne du prestige. On aurait l’air de quoi si on allait pas à la bibliothèque ?
– D’étudiants, répondit le major de promo, la mine sombre. 

Pratchett – Le Dernier Continent

 

bibliothèque livres Aujourd'hui IL FAUT
Mes Précieux

 

En partant du haut, la deuxième étagère à gauche contient tout ce que je n’ai pas encore lu, que l’on m’a envoyé assez récemment – d’accord, de l’année dernière également. La superbe couverture que l’on aperçoit, un visage au milieu des fleurs, est en anglais, il attend patiemment que je me lance.
En bas droite, j’ai un peu triché, il s’agit de notre bien petite mais très aimée filmothèque.

Il y a de cela fort longtemps, je comptais bien dix fois ce que vous voyez de livres – les amis qui nous aidaient à déménager doivent s’en souvenir. Et puis je me suis lassée d’avoir des ouvrages que je n’aimais pas, que je trouvais détestables ou qui ne m’avaient laissé aucun souvenir. J’ai élagué. J’ai offert mes livres à tout le monde, à ma médiathèque, j’en ai déposé jusque dans la rue. Vous avez sous les yeux ce qu’il reste, mes trésors précieux. Je suis loin d’avoir par contre, tout ce que je rêve d’avoir chez moi, que je voudrais relire, humer, toucher. D’ailleurs, il me manque un livre, je ne sais pas si je l’ai prêté mais ne l’ai pas retrouvé, Mémoires d’un écrivain de Stephen King.. Blanche, l’aurais-tu ?

 

ires sur “/span>

6 thoughts on “Aujourd’hui IL FAUT

  1. Certains livres attirent le regard. Comme toi j’ai fait du tri et gardé l’essentiel à mes yeux. Je rêve d’une étagère comme celle-ci pour tout mettre et ne pas avoir à chercher dans des cartons pour relire des passages d’un livre. Un jour…




    0



    0
  2. J’adore les couleurs des livres de la troisième étagère (en partant du haut).

    Pour ma part, je suis tiraillée entre le plaisir de poser les yeux sur une bibliothèque bien garnie, et le besoin de minimalisme qui s’affirme de plus en plus chez moi. Je ne vois pas l’utilité de garder des livres pour lesquels je ne ressens rien, et que je ne relirai probablement jamais… Pour le moment ils sont encore là, mais je vais probablement être amenée à déménager d’ici un an, et je pense alors que je les distribuerai tout comme toi !

    Si tu veux un tout petit livre pour caler entre deux livres à lire, je peux t’envoyer mon recueil

    Bon courage pour la gestion du caractère




    0



    0
    1. Il s’agit de mes Pratchett, collection Atalante (je les adore) J’en ai assez peu, un jour je la complèterai

      Tellement d’accord avec toi.. d’où mon débarras immense de tous les livres que je pouvais avoir. Ceux-là, je les relis

      Oh, mais oui ! bien sûr que je le souhaite !! Je suis tellement tout le temps à faire attention à l’argent, je ne me permets pas d’acheter les livres édités de mes amis (déjà, il me faudra acheter le mien, si petite maison d’édition, il me faudra l’acheter si j’en veux un exemplaire..) ^^’

      Merci C’est un bonne chose ce caractère fort, juste parfois difficile pour nous parents, malgré notre bonne volonté




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *