Aujourd’hui la peine de


 
 
Rien dans ses yeux. Ce chat avait le regard vide des grands absents, éloigné, sans précision. Je lui avais apporté un bol, de l’eau, il ne s’était pas levé. N’avait pas bougé. Il avait bu comme ça, allongé depuis le sol comme si plus rien n’était important, et sans doute, rien ne l’était. J’avais soupiré et puis je l’avais porté avec sa peine jusqu’à nos bras, nos caresses. Il se laissait poser, déplacer. Une dépression intense, je portais son envie d’abandon, sa volonté de lâcher.
Depuis ce matin, il me regarde doucement, me fait des câlins. Revient de ce côté-ci. Revient.

D’après l’exercice 366 réels à prises rapides – Aujourd’hui la peine de
 
 

Les vampires sont capables de revenir de la mort, de la tombe et du caveau, mais jamais d’un chat.
Terry Pratchett – Mécomptes de fées

 
 

chat caramel

Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *