Tout un mystère



 

Lors d’une tout autre vie j’ai travaillé dans une gare, à Relay. Toute la journée j’étais au contact de clients essentiellement pressés et fumeurs, mais aussi enjoués bruyants râleurs formidables bavards silencieux adorables pénibles malpolis voire voleurs. J’en garde de très beaux souvenirs, notamment un jeune banquier à qui j’ai fait découvrir Pratchett et qui est revenu me remercier pour toute la joie qu’il avait de lire cet auteur – rien que pour ça, ça aura valu la peine d’être sur cet emploi éreintant à bien des points de vue.

Un jour, ma patronne qui n’avait pas le sourire facile et qui en cette occasion l’avait bien grand, m’a fait venir dans son bureau – ce n’était jamais bon signe . J’avais été évaluée par un client mystère, moi personnellement et la boutique plus généralement – le bon affichage en place, la propreté, ... Et j’avais semble-t-il fait une « grande impression » sur le client, et c’était une surprise incroyable, intense – je découvrais finalement, que j’avais une réelle existence dans certains regards – j’étais comme aimantée vers la lumière. Je n’ai jamais su qui était cette personne, bien sûr, je ne sais donc absolument pas la raison de son engouement. De manière générale, je faisais tout ce que je pouvais pour satisfaire. Comme j’avais les clés de la réserve, s’il manquait quelque chose et que je pouvais être remplacée en caisse, j’allais chercher ce dont la personne avait besoin, je prenais le temps de discuter si c’était possible, je souriais et riais beaucoup..

J’ai beaucoup repensé ce matin à cette personne. Je n’ai pas pu lire le rapport, je me souviens seulement de ses mots, grande impression. Ils flottent un peu, ils sont aussi mystérieux que le client. Ils restent gravés.

Ils sont revenus à ma mémoire parce que ce matin, je me suis mise dans une situation assez étonnante, où j’étais cliente mystère. Et ce n’est pas si évident de penser à tout, d’écouter, regarder partout, ne pas se dévoiler. Rester naturel finalement, ce n’était pas le plus difficile. Aussi je devais garder en tête le questionnaire de deux pages et demi, et ma mémoire n’est pas forcément des plus fiables dès que je suis fatiguée.
Je ne peux rien en dire de plus, étant tenue au secret – par une signature, de plus -, sinon que j’ai rencontré une dame avec des yeux bleus sublimes, douce, agréable et ça a été un plaisir de remplir ces feuilles, de pouvoir dire de jolies choses sur son accueil.

Ce fut une expérience assez étonnante, particulière. Je retenterai sans doute.

fleurs oignons gouttes mystère
Fleurs d’oignons perpétuels et gouttes d’eau

 
 

2 thoughts on “Tout un mystère

  1. Je crois que je n’aimerais pas faire ça, parce que si c’est mauvais je n’aurais jamais le coeur d’être sévère dans la notation… J’ai aussi travaillé en gare, côté SNCF, et j’avais entendu parler des clients mystères, mais si j’ai fait « grande impression » a l’un d’entre eux je ne l’ai jamais su. Ces deux mots vont bien ensemble.
    en tout cas ravie de lire que tu tentes de nouvelles choses !

    1. Ils simplifient les choses, ils posent des questions et on doit essentiellement répondre par oui ou par non (avec un peu de développement, mais pas tant).
      C’était chouette oui, ça m’a bien sorti de ma zone de confort ^^

Comments are closed.