Aujourd’hui elle ressemblait à


Elle ressemblait à ces vieilles qui ne se regardent plus lorsqu’elles passent devant le miroir, il y avait trop de rides à soulever pour se rappeler le visage d’antan ; c’était un paysage, une carte aux mille trésors qu’elle avait perdu avec ses dents. Et puis il y avait tant de cheveux blancs, il ne fallait pas s’attarder. Elle dissimulait la fatigue sous des vêtements qui l’enrobaient, elle rouillait de lavande. De sa vieille canne elle éparpillait les moineaux les enfants les chats. Elle parlait tout bas, elle mâchouillait sur ses lèvres, de drôles de mots. Les coincés, parce que trop jeunes.

D’après l’exercice 366 réels à prises rapides – Aujourd’hui elle ressemblait à


Parce que dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s’est passé.
Terry Pratchett – Les Zinzins d’Olive-Oued


assiette haricots antan Aujourd'hui elle ressemblait à

[C’était histoire tout de même, d’écrire quelque chose]

 
 

2 commentaires sur “2”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *