#366 réels

Aujourd’hui manque


Il manque. C’est certain, il manque. Il est parti ce matin pour quelques jours, même s’il appréhendait un peu parce qu’il dit je manque de câlin, et qu’il a bien fallu expliquer à la grand-mère qu’un simple bisou-serré-dans-les-bras, même de deux ou trois minutes, à cinq ans, cela crée un grand vide affectif terrible à combler.

D’après l’exercice 366 réels à prises rapides – Aujourd’hui manque

5 ans arbre
Hibou

 
 

L'Ambre des arbres coulent dans les veines des forêts, ils regardent les fées s'activer autour des humains et le monde meurt de son aveuglement. (Jamais les mots ne disent ce qu'ils pensent.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *