Pensine

Art journal du jour – se chercher

 

C’était il y a si longtemps, un peu hier aussi, il y a eu ce carnet un jour. Il est si extraordinairement parfait comme journal créatif.. Ce que j’ai fait je ne crois pas que ce soit joli, et pourtant j’aime profondément mon travail d’aujourd’hui – car c’est un travail c’est une évidence.
J’ai eu ce besoin de me m’y replonger ce soir, j’attendais l’enfant et le temps ne passait pas.. j’aime cet instant avec mes crayons, la colle. Une libellule est venue sous mes doigts, je l’aime beaucoup, elle rend parfaitement.. ce qui est étonnant c’est que si je ferme les yeux ce que je vois, ce sont des fleurs de cerisier, je ne sais pas la signification – ni pourquoi je ne les ai pas crayonnées.

Dans l’après-midi je me suis dessinée les yeux, un peu de noir pour raviver les couleurs du visage, me penser autrement, je crois. J’ai aimé, je me suis fait traverser par la pensée qu’il serait bien que je le fasse plus souvent, finalement, que je me fasse croire à moi que je ne suis pas si fatiguée. Leurrer mon regard, je suppose. Cela ne peut qu’être doux.
Je me suis demandé aussi si je savais ce que je faisais là.
Je me cherche, c’est considérable ce que je me cherche, ce que je ne sais rien de ce que je suis..

ܟ

Les photos sont ce qu’elles sont, absolument moches, ne rendent rien de cet art journal. Je crois, ce n’est pas d’une grande importance..

Art journal

Art journal

Art journal

Art journal

Art journal

L'Ambre des arbres coulent dans les veines des forêts, ils regardent les fées s'activer autour des humains et le monde meurt de son aveuglement. (Jamais les mots ne disent ce qu'ils pensent.)

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *