Je rêve d’Elle. Toutes les nuits elle est là et je tourne. Toutes les nuits je la vois elle me parle, elle me raconte ou alors c’est moi je raconte, je demande, je dois chercher, ne trouve pas. Toutes les nuits je m’effondre au matin parce qu’elle était encore là et que toutes les nuits c’est difficile.
Je ne me souviens pas bien, au réveil. Le rêve. Il me semble que parfois je la déteste et je l’envoie dans une partie du monde où je ne suis pas, il me semble que parfois je suis soulagée qu’elle parle enfin.
Ce n’est jamais exactement la même chose, c’est toujours un peu la même chose.
Je suis censée m’occuper de ça.
Je ne m’en occupe pas évidemment, qu’est-ce que je pourrais bien faire.
L’écrire, c’est vrai. Je n’ose même plus dire que j’essaye, je suis comme mutée.
Alors je la rêve, alors je la vois sur l’écran, alors elle est partout et je ne suis nulle part.

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *