Il suffit d'un mot

Ce que je leur fais

Il donne des signes, il abandonne.  Je crois, il me hait.
Je lutte.
Une fois par an je lui redonne une jeunesse : je le formate. Alors de nouveau, lui et moi, on s’aime. Cet ordinateur gagnera, ça arrivera un jour que je serai en retard dans mes sauvegardes, c’est une telle évidence, il gagnera, il mourra comme ça et je le passerai par la fenêtre. Pour l’achever. Être certaine.
Il a failli y passer, par la-dite fenêtre.
Je l’avais pourtant formaté en avril, j’avais donc six mois tranquilles avec juste un peu d’agacement en prévisions vers la fin, entre février et avril. Seulement depuis septembre il refusait une chose après l’autre, lancer mon jeu, ouvrir un navigateur ou un autre, afficher une de mes photos, lancer un lien depuis ma boite mail, mettre de la musique, s’allumer. J’ai patienté, appuyé, éteint puis rallumé, nettoyé, vécu sans musique, désactivé des modules, passé des antivirus des antimalware des anti-pétage-de-plomb, arrêté de m’occuper de mes photos, arrêté de venir sur mon pc. A la suite de quoi je peux l’affirmer, au milieu de tous ces problèmes, je suis incapable de vivre sans musique. Elle m’apaise, ordonne mes pensées, colore mon espace, j’en ai un besoin viscéral et j’ai bien failli devenir folle. Alors j’ai tout bien sauvegardé et puis je l’ai formaté.. et c’est fou.. il a planté ça, il s’est arrêté comme un train en pleine campagne avec rien autour sinon les champs et la nuit qui tombe ; j’ai tenté de le relancer et il avait une moitié de chaque, un peu de l’ancienne version et un peu de la nouvelle, il ne voulait rien savoir à part le fuseau horaire – ça avait l’air important. Enfin si, il voulait du réseau. Il était persuadé qu’une mise à jour allait le sortir de ce pétrin et il a réussi à planter ça aussi, il tournait sur la demande de wifi les chiffres les lettres et il me disait tu sais une mise à jour m’aiderait. Il a vraiment fallu l’assommer par le Bios.
En forçant dans les coins il est revenu tout neuf, comme si jamais il n’avait tenté un suicide très bien organisé.
Alors pour l’instant je l’aime passionnément, j’ai récupéré ma musique.
Mais je le sais bien il m’attend au tournant, dans six mois ou dans un an il décidera que lui et moi ce n’est plus possible et il recommencera.

Je leur fais ça, à tous. Je les tue.
C’est tout simple, le précédent m’agaçait, il était épouvantable, il ramait, je n’en pouvais plus j’ai pris un pc portable et j’ai refilé ma tour à LeChat. Cela va faire quatre ans, maintenant. LeChat n’a jamais eu besoin de le formater. Jamais. Même pas lorsque je lui ai passé la bête avec ses rames et ses bugs, avec lui, tout a fonctionné en douceur, tout de suite c’était l’amour fou. L’injustice.
Il semble que les ordinateurs n’aiment pas mon énergie.

2 Comments:

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *