• Vieux blog, archives

    Il s’affirme

    Depuis quelques temps, notre gnome, sur la table à langer, nous empêche avec les mains de le nettoyer correctement. Il se tortille, on tente de le maintenir, il bouge, on s’énerve, il grogne, on le gronde, il pleure, .. on fait ce qu’on peut.. Idem pour le bain, il nous empêche de lui laver le sexe. Il ne veut pas qu’on le touche, et nous faut bien qu’on passe le coton ! Et puis hier, les mains posées sur son sexe, le regard dans celui de son père, il lui a sorti « là, non ». J’en ai eu les larmes aux yeux. Je ne peux exprimer ce que j’ai ressenti.. Je…

  • Vieux blog, archives

    Un peu d’épices dans mon monde

    Parfois, je suis bête. Parfois (les mêmes fois, en fait), le manque de confiance me pousse un peu loin. Vraiment plus loin. Je me suis rendue compte que j’étais difficilement capable de faire un plat asiatique (hormis le porc au caramel, mais que pour mon mari) par peur de souffrir de la comparaison avec mes deux belles-sœurs ; toutes les deux sont tombées dedans au point que je ne me sens pas rassurée. L’une est plus dans la cuisine chinoise, l’autre japonaise, mais l’un dans l’autre, je sens bien que je ne suis pas à la hauteur. Du coup, je ne réussis pas mes plats. Il faut le savoir, je…

  • Cuisine - Mon Chaudron

    Murgh Masala

    Ce plat est originaire du nord de l’Inde. 4 personnes Ingrédients : – 1,5kg de cuisses ou blanc de poulet (sans la peau) – 3 cac de cumin en poudre – 3 cac de coriandre en poudre – 1 cac 1/2 de garam masala</a> (j’ai fait sans) – 1/2 cac de curcuma en poudre (remplacé par des épices indiennes) – 2 oignons hachés finement – 4 gousses d’ail – 1 morceau de gingembre frais de 5cm, haché (j’ai dû remplacer par de la poudre) – 2 tomates bien mûres – 3 cas d’huile ou de ghee (beurre clarifié) – 5 clous de girofle – 8 gousses de cardamone – 1…

  • Vieux blog, archives

    Craquage en vue

    Il y a parfois, de bien mauvaises semaines. Vraiment. Mauvaises. <em>hier</em> Le gnome, par pure volonté d’attirer l’attention d’une maman en train de cuisiner ses premiers nans (et donc forcément bien concentrée), a jeté avec une force digne d’un sportif de haut niveau, un éléphant sur le pied de la dite maman occupée. Oui, un éléphant. Six centimètres, l’éléphant. Mais en plastique lourd. Hurlements de douleur, larmes des deux côtés, deux doigts de pieds bleus. <em>ce matin</em> La maman, en plein craquage dû à une semaine déjà difficile (mais pas terminée), a décidé que le gnome était assez grand pour entrer dans la cuisine (sauf four allumé) ; et a…