• #366 réels

    Aujourd’hui attention particulière à ne pas faire

    J’ai fait très attention. A ne pas coudre en décalé les deux tissus, à ne pas me rendormir après le réveil brutal, à ne pas arriver en retard – et nous avons couru -, à ne pas m’énerver sur la moindre faille dans la voix de Prince. Particulièrement j’ai souhaité ne pas perdre le fil, les heures les rayons l’hiver, à ne pas rester dans le gris tombant et j’ai raté la lumière. J’ai tellement fait attention, ce matin j’ai oublié d’ouvrir les yeux pour la journée : dans tous les coins il fait simplement froid. D’après l’exercice 366 réels à prises rapides – Aujourd’hui attention particulière à ne pas…

  • #366 réels

    Aujourd’hui attention particulière à faire…

    . le carnet de gratitudes qui se remplit de tant de douceurs . choisir un carnet à dessin, le parfait . laisser partir une mignonne minette adorable, joueuse et câline, tristesse et joie mêlées . câliner l’enfant, câliner les larmes, l’apaiser . regarder les trois nouveaux tissus et c’était si doux, cette intention particulière . protéger l’eau, de nos rivières de nos maisons de nos baignoires, elle coule abondamment dans le vide, elle coule, précieuse . écouter nos envies nos désirs nos besoins . de nous-mêmes des autres, ne rien écouter suivre nos élans et vivre . entendre les cris les mots les non. Vous taire, les gars. Ou dire…

  • #366 réels

    Aujourd’hui besoin d’un objet essentiel

    Pour un enregistrement plus polissé, c’est ici   C’est une affaire de surface périssable. Elles sont essentielles, sans mémoire ou alors elle s’est effacée, et lacérées . par des griffes, des crocs, des mains et une obsolescence hasardeuse que l’on ne pourrait qualifier de programmée et pourtant les faits sont là : elles ont un an et quelques mois, et ne peuvent que prétendre à la décharge. Alors depuis quelques heures nous avons de véritables chaises, en bois, et elles offrent un passé qui m’est inconnu, pour l’instant. Demain d’autres, elles arrivent pour la cuisine avec une véritable table, en bois elle aussi, est-ce que je saurai seulement les faire…

  • #366 réels

    Aujourd’hui l’ombre de – Je dis tout en décousu

    Je me dérobe. Sur les réseaux, dans les invitations, par téléphone, je dérobe toute l’existence, à regret. Je suis du même chagrin que mes rires, je viens de trop loin, je ne sais pas me glisser l’air de rien, entre les failles des autres. Je soigne les miennes, j’abrite la lumière pour les jours sombres, je plonge les yeux et les barrières dans des livres que l’on me prête parce que l’ombre de toutes ces mères qui ont été mères, elle pèse lourdement. Alors, l’intégration . elle m’échappe à tenter de vivre. D’après l’exercice 366 réels à prises rapides – Aujourd’hui l’ombre de ܟ . Hibou, cinq ans et huit…