Aujourd’hui des papiers



J’ai griffonné quelques mots et les ai glissés dans une enveloppe – pas contente, résiliation, signature – et c’était un peu un divorce après onze années de vie commune agrémentés d’appels, de plaintes et de gestes commerciaux arrachés, et puis j’ai griffonné d’autres mots – lu, approuvé, signature – que j’ai glissé dans un autre rectangle blanc. J’ai accusé leur réception pour l’une, rien dit pour l’autre, envoyé tous les papiers demandés et maintenant je croise, les doigts, les fils et les pensées, je croise jusqu’aux étoiles pour recevoir enfin une connexion avec le monde qui se maintienne, une véritable, une où on ne tente pas de m’arnaquer.

D’après l’exercice 366 réels à prises rapides – Aujourd’hui des papiers


Je suis fier de toi. Ce n’est pas le travail qui fait qu’on est fier ou pas ; c’est la façon de le faire. Sois fier de toi.

Robin Hobb – L’Assassin royal, tome 3 : La Nef du crépuscule


chemin perdu

 
 

Aujourd’hui violent


J’ai plongé sans me relever. L’écriture m’a un brin désappointée – j’attendais une certaine beauté poétique qui ne se trouve que dans les premières pages -, mais ce personnage, ah ce personnage.. D’une grande violence envers l’injustice et les règles de la société, ce récit est avant tout une passion pour la liberté, l’amitié, la justice… et les banques. Un truand avec des valeurs solides, un meurtrier qui donnerait sa vie pour ses amis, un voleur qui s’amuse… L’instinct de mort est un livre surprenant, fait d’évasions brutales et d’amour inconditionnel. Sur les conditions carcérales également, fabriques de grands criminels ; ont-elles seulement changées ?


Je voulais vivre sans heure, considérant que la première contrainte de l’homme a vue le jour à l’instant où il s’est mis à calculer le temps.

Jacques Mesrine – L’instinct de mort

D’après l’exercice 366 réels à prises rapides


Photo du site La pause librairie

 
 

Aujourd’hui virilité


S’est-il pensé viril cet homme, violent parce qu’elle avait dit non ? Pour un simple désaccord ? Cet homme qui l’a abandonnée en pleine campagne et elle qui a dû rentrer par ses propres moyens avec une jeune enfant ?
Elle pleurait, au téléphone.
Ce que je suis en colère. En colère, et si triste.

D’après l’exercice 366 réels à prises rapides – Aujourd’hui virilité

Une violence sans bornes ni limites, une violence qui chemine sourdement à travers les époques, levant par instants sa tête sifflante et serpentaire. Et même si l’origine a pu se trouver dans ce destin familial, la violence a été convoyée jusqu’à moi, sans doute tapie dans les silences de mon père. Par ces étranges et fascinants cheminements de l’enfance, cette plaque sensitive qui lègue pour toute la vie une conscience, la violence m’a été livrée en héritage.

Fabrice Humbert- L’origine de la violence

feuille texture

 
 

Aujourd’hui phrases entendues


« Tu sais quoi, aujourd’hui je suis allée voir Mme B. »
Je suis bouleversée, je ne saisis pas avec exactitude jusqu’à quelle profondeur mon cœur est étreint – un mélange de joie et de tristesse indéfinissable. Elle a tant compté.
Il en ressort beaucoup de beauté et de douceur.. merci.

D’après l’exercice 366 réels à prises rapides -Aujourd’hui phrases entendues


C’est drôle le bonheur, ça vient d’un seul coup, comme la colère.

Marguerite Duras – L’Amant de la Chine du Nord

coquelicot solitaire Aujourd'hui phrases entendues

 
 

Aujourd’hui horizontales et verticales


Je l’ai découvert par hasard avec les pinces en lieu et place des épingles, je pouvais aussi remplacer un autre outil, tracer un contour non avec une craie, mais un crayon de couleur. Non avec un trait large, mais avec une ligne fine. Alors je l’ai choisi gris, je n’avais que lui sous la main, j’étais pressée de tester, j’ai tracé.. je vais pouvoir arrêter de me demander, je coupe à droite ou à gauche de ma ligne ? C’était une torture, à droite, à gauche.. au milieu ? L’insoluble questionnement, je choisissais au hasard des lunes.


couture tissu jaune

couture trousse jaune Aujourd'hui horizontales et verticales
Aujourd’hui horizontales et verticales

D’après l’exercice 366 réels à prises rapides – Aujourd’hui horizontales et verticales

Je suppose, je ne peux rien faire d’autre que de transmettre ces mots-là à défaut des miens, puisque je n’ai pas accès à ce qui devrait sortir, qui est remonté, qui bouleverse un inaccessible. Alors, les mots d’une autre, qui a su le dire avec une telle force :


A toutes nos mères, imparfaites, colériques, insupportables, magnifiques, pour tout l’amour qu’elles nous ont donné, et pour celui qu’elles ne nous ont pas donné, lorsqu’elles étaient trop fatiguées et trop désespérées.
(..) à tous les enfants des Orcs.

Silvana De Mari – Le dernier orc