Des souris et des hommes

Des souris et des hommes

Titre : John Steinbeck

 

Une grande passion de mon fils en ce moment, ce sont les origamis. Tout particulièrement les compliqués infaisables ^^ J’ai arrêté de me mettre en échec, je ne me lance plus dans de grands projets où je ne comprends rien (genre un papillon de 30 minutes de vidéo.. j’ai stoppé à 14 minutes, il ressemble à un papillon aux yeux de Prince, c’est finalement le principal ^^).

Réalisable, donc.
Mais surtout, faisable par mon petit de 4 ans et demi, ET qui trouve grâce à ses yeux ! Eh oui, parce que la tête de chat c’est bien gentil mais y’a pas le corps. Donc, il refuse. Donc, j’ai trouvé une souris ^^ Toute mignonne la souris 🙂

Pliage

Ma souricette, de 2 cm :

petitesouris

Voici pour ceux qui voudraient le refaire, la manière de procéder. Comme vous pourrez le constater, c’est d’une grande facilité pour les enfants (oui bon.. pour les parents aussi).
Ils disent de prendre un cure-pipe, mais il y a plusieurs choses possible. Avec des chutes de tissu, un bout de panne de velours (pas épais, il s’enroule sur lui-même ce qui donne un aspect parfait pour la queue), et sinon j’ai pratiqué une petite incision sous le ventre et hop (on la rentre à l’intérieur pour la faire ressortir vers le haut) la tige de papier fait la queue 😉 :

sourisorigami

J’ai trouvé sinon une petite vidéo d’une souris qui lui ressemble, mais un tout petit peu plus compliquée (donc faite pour un enfant un peu plus grand) !

Robe de marié

Robe de marié

Titre : Pierre Lemaitre
non y’a pas de faute dans le titre

 

Certains d’entre vous n’ayant pas la grande chance de me voir blablater sur FB (ouais je fais ça humph), voici en seconde exclusivité, le résultat de la robe de mariée, nommée Infortunée.
Infortunée est belle, tombe bien, a deux-trois défauts, et c’était ma première robe. Avec le recul, je suis fière de moi.
J’ai appris énormément, il y a des choses que je ferais autrement désormais, mais j’en suis fière.

doshaut

Dame Louve n’a plus voulu de la robe.
Elle l’a reçue, l’a essayée, a paniqué, est allé s’acheter une jolie robe dans le commerce avec une vendeuse pour s’extasier et lui dire qu’elle est jolie là dedans et que ça lui va trop bien.
Elle a paniqué parce qu’il fallait reprendre un peu aux épaules, un peu au décolleté et finalement enlever la ceinture qu’elle m’avait fait ajouter pour avoir acheter des talons de 8cm alors que tout était déjà découpé et pratiquement cousu (leçon : la prochaine fois, les gens rachètent d’autres chaussures ou se débrouillent comme ça), parce que voyez-vous elle trouvait finalement la ceinture disgracieuse sur elle. J’aurais pu l’enlever, en perdant au final 1 à 2cm de longueur de robe, mais c’était faisable. Et c’est un fait, elle serait bien plus belle sans.

robe

Dans les faits, il était convenu qu’elle me la renvoie, avec épingles. Ça sert à ça, un essayage. Mais elle a paniqué. Entre autre raison, parce que je sais bien moi que c’est beaucoup plus compliqué que ça et qu’un psy serait peut-être une bonne idée pour faire face à ses failles et contradictions. Parce que non ma robe n’est pas « catastrophique », comme elle me l’a sorti. Parce que faire payer son futur mari pour un déménagement qu’elle subit et un mariage imprévu, c’était visiblement plus dans ses cordes que porter une robe ne venant pas du commerce.

Ce qui est moins drôle, c’est que du coup si un jour il lui prend l’idée soit de la vendre (ce qui à mon avis sera) soit de faire les fameuses retouches, elle aura eu une robe sans avoir payé la main-d’œuvre.
Et ça, ça m’agace.

Mais ce qui m’agace encore plus, c’est mon immense faculté, depuis la mort de S., à perdre de l’argent qui m’appartient pour un travail que j’ai effectué. Et ça, va falloir que je le travaille parce que ça commence à franchement m’échauffer les oreilles.

Produits pour le lave-vaisselle

Produits pour le lave-vaisselle

  • Liquide de rinçage :
  • Le vinaigre blanc est parfait, il lutte très efficacement contre le calcaire. Personnellement je l’utilise depuis 4 ans, j’en suis ravie.

  • Lessive :
  • Voici un produit facile à réaliser (oui je recherche la facilité, j’ai éliminé d’autres recettes bien trop compliquées ^^’), et sur le net les personnes en ont l’air très contentes. Je finis mon produit de m***** et je me lance :

    – 3 citrons (non traités, voire du jardin ^^)
    – 400 ml d’eau
    – 200 g sel
    – 100 ml vinaigre blanc

    Couper les citrons en rondelles (sans les pépins), puis mixer avec un peu d’eau et de sel dans un robot : le mélange doit être bien lisse. Faire bouillir pendant 10 minutes avec le reste des ingrédients. Le mélange devient sirupeux. Passer ensuite ce mélange encore chaud au chinois et verser dans des pots, fermer puis les renverser pour faire le vide (pour une meilleure conservation).

    Utiliser 2 càc par cycle de lavage.

    On peut l’utiliser pour le liquide vaisselle, mais il semble qu’il faille porter des gants et s’habituer au fait que cela ne mousse pas 😉 Par contre, très bon dégraissant !
    Recette trouvée ici !

    Je pense à autre chose

    Je pense à autre chose

    Titre : Jean-Paul Dubois

     

    En téléphonant à la mairie de notre lieu-dit (située dans un petit village à quelques kilomètres), nous avons eu quelques surprises.
    Tout d’abord, elle est ouverte 2h le lundi, le mardi et le jeudi. Ça ne laisse pas grand pour les contacter ou les voir. Pas l’habitude !
    Ensuite, il n’y a pas d’encombrants. Il y a bien une déchetterie à perpette, mais ils ne se déplacent pas. Qu’allons-nous faire de ces deux énormes frigo devant notre terrain, mystère.
    Les poubelles ne passent qu’une fois par semaine, une fois toutes les deux semaines pour le tri, rien pour le verre (il faut aller à la commune suivante). Pour avoir moins de poubelles entassées dans la maison, une chance que nous fassions le compost (au fond, tout au fond du jardin).
    Et cerise.. pas de tout-à-l’égout. Même pas certain que nous ayons une fausse septique, possible que ce soit par voies d’épandage. J’ai comme une inquiétude (profonde en fait) sur ce qu’on déverse dans la nature.

    Du coup, je me penche encore plus rapidement que prévu, sur les produits d’entretien de ma maison.
    Je suis, un peu comme pour les médicaments, adepte du moindre achat. J’en ai quelques uns qui, s’ils avaient une date de péremption, serait sans doute partis à la poubelle depuis bien 10 ans. J’en ai jeté 2 ou 3 avant le déménagement, datant de ma si chère ex-belle-maman.

    En arrivant ici, il y avait dans le wc un petit truc bleu que, ne sentant pas l’odeur, je n’avais pas pris la peine de jeter à la poubelle, c’est chose faite. Il me faut par contre désormais remplacer bien des choses.. à commencer par la lessive (cendres), le produit pour le sol (bicarbonate), produits pour le lave-vaisselle (bicarbonate aussi entre autre et vinaigre blanc pour le rinçage mais ça je le faisais déjà). C’est un début !
    Et je me suis dit que cela vous intéresserait peut-être, mes découvertes, donc j’ouvre cette nouvelle rubrique sur les produits fait maison et écologiques ^^
    Et puis outre les biens faits pour la planète, le porte-monnaie va être content aussi !