I had a dream, i was flying

I had a dream, i was flying

Douceur d’un rêve où je marchais entre les branches des arbres, volais presque, dans cette merveilleuse sécurité des feuilles.. Pas assurés, portés par des lianes plates, je courais, courais..
Je suis repartie sur le sol, en douceur. J’ai pensé à la branche, qui a failli me frôler, qui aurait pu avoir cette douceur en tombant, n’étant son poids mort.. Étrange comme j’ai pensé à toi au réveil, alors que mon rêve me parlait d’oser, et de capacité..

 

https://i1.wp.com/fc06.deviantart.net/fs70/i/2012/011/b/2/i_had_a_dream__i_was_flying_by_dameambre-d4lzw88.jpg?resize=600%2C450

Sur papier glacé, ma maison

Sur papier glacé, ma maison

J’apprends doucement à conserver ma patience malgré la douleur et l’épuisement constant (jusqu’à présent je ne l’étais que les bons jours. Que les mauvaises langues se taisent ou moi aussi j’ouvre une cage à trolls -_-).
La crevette a été bien claire, pas de stress. Alors je respire, je ferme les yeux avant de répondre à mon fils, et je m’allonge le plus possible sur mon lit.
J’apprends le calme, malgré. L’expérience n’est pas déplaisante, tout le monde est gagnant. C’est juste.. du travail ^^ Les jours et les nuits sont difficiles, je pourrais mordre le premier qui passe pour que la douleur cesse.. C’est vraiment, vraiment du travail :p
 
Aujourd’hui semble plus doux, j’en profite pour faire de vrais câlins avec Prince ; j’ai pris pour parti de laisser la pagaille de l’appartement en plan pour ne pas m’épuiser.. rien de vital finalement, jamais. Qu’hier mon propriétaire ai eu l’idée soudaine de faire visiter notre appart sans nous prévenir avant est un détail, que ce soit sale et en bordel est un détail, que je n’ai pas pu me lever pour les accueillir ni même serrer leurs mains est un détail. Un jour ce sera propre et bien rangé : comme sur papier glacé.
Bon d’accord, je ne suis pas crédible ^^
 
https://i2.wp.com/fc00.deviantart.net/fs71/i/2012/005/5/5/sweetness_by_dameambre-d4ldsc8.jpg?resize=600%2C479

En douceur

En douceur

Je n’ai pas eu le temps de vous le souhaiter, mais j’espère que vous avez passé un merveilleux noël !

Le notre fut tout doux, tout chaud, agréable. Ayant envoyé promener avec joie mon régime sans lait, je me suis lâchée sur les deux délicieuses bûches faites par ma belle-sœur (au mascarpone), les chocolats, le pélardon aux pommes, et j’en passe ^^ Sans aucune aggravation de ma santé, donc la phase de test est pleinement terminée (par acquis de conscience, j’ai aussi repris du milk-shake 😉 ).
Me voici donc officiellement en droit de manger tout ce qui passe par mes envies !

Nous entrons tout aussi officiellement dans la phase « sans » : sans allergie (wouhou ^^), sans table basse (les pieds ont cassé), sans bouilloire (elle a rendu l’âme aussi), bientôt sans machine à laver (notre système D commence lui aussi à lâcher), et sans cartons. Ma belle-maman ayant eu envie de m’aider le temps qu’elle était là, m’a fait 6 ou 7 cartons, nous devons repartir à la chasse. J’avoue d’ailleurs, que cela m’a été difficile de la voir faire, tant je tiens à mes livres et mes albums de timbres.. Je me suis mordue la langue, et je n’ai pas regardé ce qui risquait de s’abimer.

Mon petit Prince a été très gâté (oui je vais arrêter de l’appeler gnome, et revenir à son premier surnom abandonné lors d’un changement de blog pour qu’on ne me retrouve pas toussa toussa. Parce que c’est le sien), et la crevette également (tant que nous n’aurons pas fixé de prénom, pas de surnom définitif ^^). C’est si agréable, ces noëls en douceur.. Miss Ongles a bien réussi à se survolter au repas suivant sur une discussion d’une importance fort peu capitale (les humoristes ont-ils le droit de vivre dire autant de bêtises pour faire soi-disant rire), mais cela m’a surtout fait rire moi de la voir s’énerver toute seule. Elle n’a communiqué son stress soudain à personne, et ce fut l’important.

L‘échographie s’est très bien passée, même si me retrouver soudainement avec pas mal de sang sur le ventre m’a particulièrement perturbée sur le moment (sang + gel, un sacré mélange..) ! Elle s’était coupée profondément avec un couteau, sans s’en apercevoir, en voulant déloger une poussière qui gênait sur son appareil.. Je vais finir par croire que ça n’arrive qu’à moi.
Sinon le petit est en pleine forme, il a déjà des cheveux, pèsera visiblement dans les 3,6 kg à la naissance comme Prince, et est comme au premier jour dans la position idéale pour l’accouchement.

Chose intéressante, aujourd’hui Le Chat a commencé son premier jour de travail et Prince est redevenu instantanément un petit garçon adorable qui joue tranquillement, et dit « oui » à peu près à tout ! J’en suis donc à deux conclusions : soit il règle quelque chose avec son papa, soit avec le trio que nous formons.
En tout cas, je suis soulagée de la façon dont s’est passé cette journée, j’appréhendais beaucoup les confrontations en étant seule et si fatiguée. Prince a bien insisté sur le « tu as vu ? Je dis pas non », pauvre petit bout..

Et puis au moment de dormir, le petit mot qui fait fondre (mais qui vient peut-être expliquer nos conflits.. ce cher œdipe ^^) :
_ Marraine, c’est mon amoureuse !
_ Ah bon ?
_ Oui, donc je peux lui faire un bisou sur la bouche !

On en voit le bout

On en voit le bout

Pas de diabète (110 euros l’information s’il vous plait), et pas d’allergie au gluten, lactose, banane, avocat, kiwi.. et je me suis empressée d’oublier les 10 autres.
Me voici revenue à la case départ, tranquillement. Nous allons donc refaire des milk-shake à la banane et je vais en profiter pour me faire plaisir et manger du chocolat ^^ Toujours voir le bon côté des choses :p
D’ailleurs, je ne dirai pas que les 7kgs de chocolat on été mangé avant mon régime sans lait.
Non que l’on pourrait s’imaginer que je suis une baleine, après tout 7 mois de grossesse laisse déjà place à l’imagination quand à l’état de mes rondeurs, mais cela serait être bien mauvaise langue que croire une telle chose, quand au final je n’ai pris.. que 2kgs. Donc le chocolat.. rien à en dire sinon que c’est bon cette chose :p

Sinon aujourd’hui, incroyable et pourtant d’une parfaite réalité, j’ai fait de la couture. Entièrement. D’un bout à l’autre du tissu, j’ai coupé et cousu à mon rythme certes, mais le vêtement est là, bien là, et emballé dans son paquet cadeau. Il est grand, trop grand, si grand qu’il faudra sans doute une lampe de poche pour retrouver la personne qui l’essayera, mais ce fut volontaire j’ai peut-être exagéré ceci dit.

Aujourd’hui, même si pieds et jambes m’ont fait souffrir par alternance, ce fut une bonne journée. Parfois, je me dis qu’il me suffit de coudre quelque chose pour considérer ma journée comme formidable ^^