Souffle..

Souffle..

Je voudrais sentir des arbres.
Je manque de ce souffle qui gonfle mon âme, je manque des mots qu’ils échangent, je manque de l’odeur d’une forêt.

L’elfe s’essouffle à vivre en ville.

J’avais cette habitude de partir. J’ai visité une grosse partie de ma région, sans parler de toutes les autres parce que j’étais dans le coin. J’ai pris des milliers de photos, certaines vraiment réussies. Nous avions avec Lui, une voiture, et nous partions sans but, à droite, à gauche.. que de découvertes nous avons faites, que de rencontres aussi.. (bon surtout animales, mais ce n’est pas le sujet). C’est là où je regrette ce 4 roues avec moteur.

J’ai toujours été en mouvement, et ça me manque. J’ai ce besoin de bouger, de prendre de nouvelles photos, de découvrir de nouveaux endroits. Besoin de voyages..

Je me demande si le manque d’air que j’ai régulièrement ces temps-ci vient de là, le manque physique, celui qui écrase les poumons et rend un sifflement.

Je suis sans arbres.

Fatigue fatigue

Fatigue fatigue

Je suis rentrée chez moi, il était 20h30. Peut-être un peu plus, mais j’ai tellement fait vite pour rentrer que je ne pense pas. Dans le froid, sous une toute petit neige persistante.
Je suis rentrée, et je n’ai plus bien su où j’en étais.
Mon mari m’a parlé. J’ai entendu, mais je n’ai pas enregistré. Du coup, je n’ai pas regardé mon fils, qui pour moi, refaisait ce qu’il sait enfin faire et que je ne savais pas : il avance en sautant, en parfait équilibre.
Mais je n’ai rien vu.
Mon mari, très gentiment et avec tristesse, m’a dit « oooh tu n’as pas regardé ».

C’est là que j’ai craqué.

Je ne peux même pas dire qu’avoir pleuré m’a fait du bien..

Je n’ai pas le temps

Je n’ai pas le temps

 


 

Plus le temps d’écrire.
Pas eu le temps de raconter ma chute, dans la baignoire. Qui m’a valu un énorme bleu qui en fait était noir, une jambe inutilisable durant 20 minutes.
Pas eu le temps de raconter les exploits de mon fils. Qui sait désormais sauter en gardant son équilibre, faire des galipettes avant, dire merci, et tente le « s’il te plait ». On vient de fêter ses 18 mois !

Plus le temps de prendre soin de moi.
Je tousse depuis un mois à en perdre mes poumons, mon médecin est trop loin, tant pis ça passera bien.. un jour. Je crois que ça a tourné à la pneumopathie.

Plus le temps de faire des petits plats.
Mon mari cuisine, ouf.

A peine le temps de coudre pour faire les réparations de mes vêtements.
Trou tu es, trou tu resteras.

A peine le temps de m’occuper de mes mails, et pourtant je dois répondre à environ 10 par jours, alors je le prends ce temps, c’est important les contacts..

Le soir.. plus l’énergie. Pour lire.
Pas grave, mon livre du moment, il est glauque. M’évitera les cauchemars..

Mais que fais-je donc de mes journées.. ?
En voilà une question qu’elle est bonne..

La maman est repartie pour deux jours à 400kms, je lève les petits monstres, je leur prépare le petit déjeuner, je les emmène à l’école ; la petite va passer à la tv et je dois l’emmener à l’autre bout de ma ville (je serais absente de chez moi de 15h à 19h, voire plus), plus leurs activités, plus ma maison à maintenir en ordre, mon fils qui veut toute l’attention du monde. Je tente de décharger mon mari pour ses études, je tente de coudre quand mon fils est à la sieste (45 minutes argh !), un site internet que je tente de mettre en place avec l’aide d’une personne qui s’y connait en e-commerce.
Je dois retourner voir ma mutuelle pour une question concernant l’auto-entrepreneur, lancer les démarches pour de bon et avoir enfin un numéro siret.
Une amie, qui vient d’ouvrir une entreprise en créant des coussins de soie (le site est en lien sur l’autre blog), me propose de faire des choses à partir de soie qu’elle peindrait. L’association me parait bonne, mais voir si c’est rentable vu qu’elle est sur Paris ^^’ Mais une chose de plus qui se rajoute.

C’est étrange parce qu’il y a de ça quelques mois, je me souviens avoir savouré mes journées calmes, et m’être dit que c’était simple finalement, de ne pas se prendre la tête. Que les gens peut-être, ne se débrouillaient pas très bien à avoir des emplois du temps de ministre.

Ben je confirme, je me débrouille pas très bien oO