Dans la même semaine

Dans la même semaine

D’abord, ce fut un plat. Transparent, pour le four, il est tombé d’une certaine hauteur où il n’aurait pas dû être. D’une certaine manière, nous avons aidé à son suicide. Il a explosé, ce fut un carnage dans la cuisine. Comme il n’est pas tombé seul, mais avec notamment des pommes de terre et des oignons, il a fallu enlever sur chaque chose, les petits fragments de verre.

Ensuite ce fut un petit pot du gnome. Presque proprement, il s’est cassé en très peu de morceaux.

Un autre pot a suivi le premier quelques heures plus tard, et cette fois j’ai compris pourquoi ramasser de la nourriture avec du verre, c’est l’horreur. J’aime pas la carotte.

Le rabat des wc a rendu l’âme. Il s’est cassé à la base.

Deux jours après, achat d’une cuvette de wc, à 26 euros. Qui s’est cassé entre les mains de mon mari, pour cause de vis faussée. On s’est bien sûr fait rembourser.

Un plat empli de gâteaux encore tout chaud fut échappé par mon mari. Mon plat préféré ça va de soi. Pour les gourmands, sachez que les gâteaux ont tout de même été mangés.

L’écran de mon téléphone s’est cassé un peu plus (sans être tombé), je commence a ne plus voir grand chose, à différents endroits (comme la barre d’énergie, mais ça ça fait un moment).

C’était dans la même semaine, et je croyais la crise passée.
Ce matin, coupure de courant. Le pc n’a sans doute pas apprécié de se faire éteindre à l’arrache, mais on le prend avec philosophie.
Et puis un doute passe, je vais vérifier dans le couloir de l’immeuble. Merde, ça vient de chez nous. On vérifie, point après point, on trouve la prise coupable.
Nous médisons sur la multiprise quand la lumière soudain se fait (c’est le cas de le dire).. la bouilloire bien sûr ! C’est pourtant la 3èm fois qu’elle nous fait un court-circuit on devrait être habitué (pas la même ça va de soi)!

Donc, la dite bouilloire qui a environ 3-4 mois d’existence en nos murs a un faux contact qu’on ne s’explique pas et qui nous met terriblement en colère. C’était le dernier achat, jamais plus jamais nous n’en reprendrons, ça ne tient pas la route et y’en a marre.

Espérons que cela soit le point final. Cette histoire commence à couter cher. Je n’ai plus de plat pour cuisiner, entre autres problèmes..
Par contre, comme de par hasard, aucune assiette n’a été cassée et là, je trouve ça très injuste. Je ne peux plus les voir en peinture, du coup on mange dans notre beau service asiatique jusqu’à ce qu’on trouve un service qui nous plaise.
Ce qui n’est pas gagné.
Flânez donc quelques minutes au rayon vaisselle, et savourez vos superbes assiettes bleues ou vertes, parce que ce qui est vendu est d’une laideur absolue ! Si jamais l’un d’entre vous tenait à se débarrasser de son service en gré, hésitez pas, je suis la famille d’accueil I-DE-ALE !

siyouplémadam, siyouplémeuuussieu

Gouffre

Gouffre

J’attends à la sortie de l’école, la cloche sonne.
Elle doit avoir 10 ans. La pré-adolescence déjà là.
Elle va droit sur son père, une mine de dix pied de long, prête à l’esclandre.
Je t’avais dit de pas venir aujourd’hui ! Je rentre avec mon amie. Je te l’avais dit en plus !
Ah bon ?
Le père est grand, baraqué, genre chef d’entreprise, qui ne s’en laisse pas compter par les gens. Mais pas prêt pour se battre avec une gamine, pas prêt pour avoir dans les pattes une ado qui va faire la gueule toute la soirée.
Eh bien rentre avec elle.
Le sourire revient sur le visage sombre de la gamine, qui fourge ses affaires d’école à son père sans lui demander son avis, et surtout.. sans lui dire merci.
Le père se retrouve avec un cartable et un autre sac, sans enfant, déjà envolée.

Lendemain soir, je revois la gamine sortir de l’école.
Je la vois chercher du regard.
Personne pour l’attendre cette fois.
Elle se tourne vers son amie, le visage illuminé, ravi, presque euphorique :
Génial il m’a oubliée ! Je vais pouvoir rentrer avec toi !
J’aurais pu y croire, j’avoue.
Il m’a oubliée, c’est génial ! T’a vu il m’a oubliée !

Vraiment, j’aurais pu y croire, qu’elle s’en moquait.
Si elle ne l’avait pas répété trois fois.

Les elfes et la technologie

Les elfes et la technologie

Elle est directrice de l’école. Elle a visiblement dans les 40 ans (pas plus), souriante, elle a l’air d’une femme bien avec les enfants.
Nous étions au studio de FR3, hier après-midi, avec un instit, la directrice, deux parents et les trois enfants qui allaient enregistrer.
Au bout d’un moment d’attente, la directrice un peu excitée nous sort « c’est marrant de voir passer des têtes qu’on voit à la tv régulièrement ! »
Grand vide de part et d’autre, aucune réaction sinon de petits sourires par-ci par là.
– Vous ne regardez pas FR3 régional ?
– noooon pas plus que ça
(réponse des parents, puis de l’instit)
– Et vous ?
– Moi, je n’ai pas la tv.

Regard un peu consterné de la directrice, qui ne s’attarde pas trop sur ma personne (j’ai par contre eu droit à un regard intéressé de l’instit blondinet).
Dix minutes plus tard, les enfants sont enfin dans le studio d’enregistrement. Horreur, personne n’a pensé à prendre d’appareil photo (j’ai oublié le mien). La directrice passe rapidement entre nous, voir qui pourrait avoir un téléphone perfectionné qui fait le repassage, le micro-onde, la cuisine et accessoirement, appareil photo.
J’ai à peine le temps de dire que non, qu’elle passe devant moi en me disant « non vous et la technologie de toute façon.. »

Elle m’a profondément déçue. Pour une instit directrice d’école, elle case drôlement vite les gens avec des étiquettes.. D’autant que je suis persuadée qu’elle ne saurait même pas se servir de mon appareil photo, justement.

J’vous dis pas sa tête si j’avais dû lui avouer que je suis une elfe..

Je n’ai pas le temps

Je n’ai pas le temps

 


 

Plus le temps d’écrire.
Pas eu le temps de raconter ma chute, dans la baignoire. Qui m’a valu un énorme bleu qui en fait était noir, une jambe inutilisable durant 20 minutes.
Pas eu le temps de raconter les exploits de mon fils. Qui sait désormais sauter en gardant son équilibre, faire des galipettes avant, dire merci, et tente le « s’il te plait ». On vient de fêter ses 18 mois !

Plus le temps de prendre soin de moi.
Je tousse depuis un mois à en perdre mes poumons, mon médecin est trop loin, tant pis ça passera bien.. un jour. Je crois que ça a tourné à la pneumopathie.

Plus le temps de faire des petits plats.
Mon mari cuisine, ouf.

A peine le temps de coudre pour faire les réparations de mes vêtements.
Trou tu es, trou tu resteras.

A peine le temps de m’occuper de mes mails, et pourtant je dois répondre à environ 10 par jours, alors je le prends ce temps, c’est important les contacts..

Le soir.. plus l’énergie. Pour lire.
Pas grave, mon livre du moment, il est glauque. M’évitera les cauchemars..

Mais que fais-je donc de mes journées.. ?
En voilà une question qu’elle est bonne..

La maman est repartie pour deux jours à 400kms, je lève les petits monstres, je leur prépare le petit déjeuner, je les emmène à l’école ; la petite va passer à la tv et je dois l’emmener à l’autre bout de ma ville (je serais absente de chez moi de 15h à 19h, voire plus), plus leurs activités, plus ma maison à maintenir en ordre, mon fils qui veut toute l’attention du monde. Je tente de décharger mon mari pour ses études, je tente de coudre quand mon fils est à la sieste (45 minutes argh !), un site internet que je tente de mettre en place avec l’aide d’une personne qui s’y connait en e-commerce.
Je dois retourner voir ma mutuelle pour une question concernant l’auto-entrepreneur, lancer les démarches pour de bon et avoir enfin un numéro siret.
Une amie, qui vient d’ouvrir une entreprise en créant des coussins de soie (le site est en lien sur l’autre blog), me propose de faire des choses à partir de soie qu’elle peindrait. L’association me parait bonne, mais voir si c’est rentable vu qu’elle est sur Paris ^^’ Mais une chose de plus qui se rajoute.

C’est étrange parce qu’il y a de ça quelques mois, je me souviens avoir savouré mes journées calmes, et m’être dit que c’était simple finalement, de ne pas se prendre la tête. Que les gens peut-être, ne se débrouillaient pas très bien à avoir des emplois du temps de ministre.

Ben je confirme, je me débrouille pas très bien oO