Vieux blog, archives

Attente

Nous attendons l’eau, que les nuages lâchent leur douleur, que la fraîcheur arrive jusqu’à nous. Ce monde gris qui retient encore et encore ses larmes est une déception intense : la vie a soif.

 

 

Un univers de possibles

L'Ambre des arbres coulent dans les veines des forêts, ils regardent les fées s'activer autour des humains et le monde meurt de son aveuglement. (Jamais les mots ne disent ce qu'ils pensent.)

2 commentaires

Répondre à joelle.colomar.over-blog.com Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *