L’art de poser les bonnes questions à la fin d’une conversation

jeux enfants
 

Les enfants sont sortis de la chambre en mode boulet de canon. Ils regardaient un dessin-animé, et ce qu’ils voyaient c’étaient des enfants – enfin des animaux déguisés en enfants ou alors juste ils avaient des vêtements et je ne m’y ferais pas – qui jouaient dehors, sur un chemin en pente. Une course de chariot, et c’était à celui qui arrivait en bas sans rien renverser – il ne faudrait pas blesser les peluches – et bien sûr ça a donné des idées au point d’abandonner l’écran :

_ Papa, papa, tu aurais un chariot ?
_ Euh non. C’est pour quoi faire ?
_ Ben tu sais pour mettre les peluches dedans.
_ Humm oui.. d’accord.. on peut trouver peut-être..
_ Ben tu sais un chariot quoi, et qu’on fasse une course avec !
_ Une course ?

Silence.
_ Papa ?
_ Oui ?
_ Tu aurais une pente ?

_ …
 

LeChat parfois, se sent comme un magicien. Parce qu’il est évident – absolument évident – qu’il a dans ses poches, des pentes et des montagnes et des balais magiques à sortir comme ça, pour le grand plaisir de nos petits-grands.

J’ai l’immense honneur de vous dire, que jusque là, il n’a jamais lâché ses enfants et leur a toujours, toujours trouvé LA solution à leurs étranges questions.
Cet homme m’impressionne.
 
 
 
 
 
 
 
 
 

2 thoughts on “L’art de poser les bonnes questions à la fin d’une conversation

    1. Je n’ai pas reconnu la robe ( et ce qui me rend dingue, c’est de ne pas avoir vu la voiture google earth)
      Tu as une drôle de manière de me faire savoir que tu as reçu le courrier, sais-tu oO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *