#366 réels

Aujourd’hui une couleur qui sent

Certaines larmes ont une couleur un peu grise, une odeur un peu triste, le gris compliqué des émotions mêlées d’errance. Je soupire de ce brouillard, navrée ou alors pas tant, peut-être, d’avoir égaré mon odorat – un malentendu, laiteux ou non, qu’en sais-je. Je ne sens plus. Ni le gris ni le triste, il ne reste que les départs, si terriblement durs, de mes petits félins.

D’après l’exercice 366 réels à prises rapides – Aujourd’hui une couleur qui sent

chaton roux osais
Mon petit adoré..
Pourtant je me l’étais promis, je ne m’attacherai pas.
Uh.

Depuis le départ de Nuage, les chatons dorment l’un contre l’autre, serrés. Se sont remis à téter leur mère.
Quelque chose a changé dans la dynamique féline comme familiale, Prince a pleuré toute la soirée,.. le passage est difficile..
Plus jamais, s’il vous plait.
Plus.

L'Ambre des arbres coulent dans les veines des forêts, ils regardent les fées s'activer autour des humains et le monde meurt de son aveuglement. (Jamais les mots ne disent ce qu'ils pensent.)

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *