• Ecriture,  Histoires de famille et e rencontres

    Jack #nanowrimo

    Jour 1.Je ne sais pas ce qu’on peut dire de ce texte. Jack est arrivé brutalement sous mes doigts depuis une vie lointaine et je ne sais pas ce qu’il fichait là après tout ce temps, il n’est pas travaillé, il est brut et sans beauté, sans poésie, et c’est typiquement ce que je reproche au Nanowrimo, ce non-travail (je rappelle que le Nanowrimo est une course quantitative et non qualitative). Quoi qu’il en soit, j’ai profité de ce jour férié et de LeChat à la maison pour en écrire autant. Ce sera ensuite plus.. digeste – il faut bien le dire, je ne retrouverai jamais autant de temps pour…

  • Ecriture

    Une écriture somnambule

    Demain je vais tenter d’écrire durant un mois, ça se contiendra tout dans demain parce que si j’échoue dès le premier jour je vais baisser les bras. C’est sûr. J’ai un anxiolytique qui me les monte ses bras mais tout de même, il faudrait voir à ne pas croire qu’il est surpuissant. Par exemple, il n’a pas réussi à me faire ouvrir la porte sur des monstres-enfants, ils n’ont pas eu de bonbons mais peut-être, moi, j’ai eu un sort sans le savoir et il m’attend sur le palier. Contre les portes, il y a un autre côté toutes ces nuits-là. C’est cela Halloween, un envers à nos peurs et…

  • Ecriture

    Au hasard d’un atelier

    [Je voudrais ne pas perdre ces quelques mots, je le pose donc ici –où je peine à revenir ] Atelier d’écriture de MélieMélie La proposition d’écriture du jour nécessite seulement 5 minutes… et on écrit à partir d’un poème d’Andrée Chedid. Si ça vous tente, c’est par là pour la consigne complète ! En résumé : 1 – attrapez le premier livre à votre portée et ouvrez-le au hasard 📖, ou, si vous n’en avez pas, prenez un onglet de votre navigateur avec du texte à l’intérieur ; 2 – choisissez des mots de votre page (ou de la page d’à côté si vous n’en avez pas assez) pour compléter…

  • Ecriture

    Pagaille littéraire

    A un moment, c’est un peu comme avec le fauteuil, ça prend trop de temps cette histoire. J’ai envoyé un message aussi court que ceux reçus l’année dernière – quand elle me disait « revoir ça » sans autre indication qu’un débrouillez-vous donc avec. Je sais être douée dans le mimétisme des mots, être un miroir, prendre le ton de l’autre et déstabiliser. Laconique. Elle l’a reçu. La réponse fut comme je l’espérais : construite et complète. En une année, c’est la première. Jusque là j’avais la sensation d’envoyer dans le vide d’un câble, je me perdais, peut-être mon mail s’égarait-il dans l’espace.. je n’ai jamais su s’il y avait réception en…