Rêves et méditation

Rêves, méditation

  • Rêves et méditation

    Est-ce que la liberté se rêve

    Ce n’était pas un cauchemar, tout au plus un rêve. Le cauchemar, ce fut le réveil, je revoyais le chaton. Dans le frigo. Son regard sur moi. Dans mon rêve il était encore en vie, je le retirais de là et il mourrait dans mes mains. Lorsque j’ai ouvert les yeux j’ai assimilé toute la violence de l’acte de ma mère – j’y parle de congélateur, il me semblait que c’était un frigo ; les souvenirs peuvent-ils être fiables ? Une mauvaise journée, hier. Le rêve qui reprenait une réalité et la réalité qui me revenait en pleine tête, on n’a pas idée.J’ai mis cinq ans à mesurer l’impact émotionnel…

  • Rêves et méditation

    Et nous encore vivants

    Il n’y a plus de portes, même fantômes, mêmes invisibles. Seulement des murs fissurés, seulement des fenêtres brisées. Seulement, des objets cassés et des papiers envolés et des rires piétinés.C’est dévasté.Il manquerait les herbes folles dans les courants d’air pour avoir des photographies magnifiques. Je perçois la maison – la photo – en noir et blanc, elle a les effondrements de ses blessures, nous sommes là, un peu au milieu, ça se répare. J’écoute le silence. Je ne m’étais pas aperçu de tout ce bruit autour de moi, tout ce qu’il faisait pour attirer mon attention. Je l’apercevais parfois, c’était furtif, je tournais la tête et alors il n’y avait…

  • Rêves et méditation

    Cauchemar (et écriture en lâcher-prise)

    J’ai passé le quai, je sentais qu’il ne fallait pas que c’était dangereux on allait se faire écraser, ce métro ne restait pas sur les rails il venait aussi sur le quai directement, on devait rester là juste avant le passage, juste avant le quai. Elle a sauté sur le quai puis sur la voie avec le danger toujours plus grand, on entendait le métro arriver on entendait le monstre rugir gronder gonfler, elle a sauté et elle était loin de tout danger finalement, elle était loin de moi aussi, très loin je ne pouvais pas la rejoindre. LeChat est resté juste à la limite de ce quai dangereux, en…

  • Rêves et méditation

    E.

    Je rêve d’Elle. Toutes les nuits elle est là et je tourne. Toutes les nuits je la vois elle me parle, elle me raconte ou alors c’est moi je raconte, je demande, je dois chercher, ne trouve pas. Toutes les nuits je m’effondre au matin parce qu’elle était encore là et que toutes les nuits c’est difficile. Je ne me souviens pas bien, au réveil. Le rêve. Il me semble que parfois je la déteste et je l’envoie dans une partie du monde où je ne suis pas, il me semble que parfois je suis soulagée qu’elle parle enfin. Ce n’est jamais exactement la même chose, c’est toujours un peu…