(Para)chutée là

Les chocs tapaient sur mes paupières, je les rouvrais dans le noir, sans cesse. Impossible de dormir, de bouger, les images les mots m’attrapaient le

Lights off

Un soir je suis partie. Je n’étais plus sur aucune carte existante. Plus personne. Je ne savais pas tout ce dont on a besoin pour disposer d’une identité, d’une fonction identitaire.Ça ne tenait plus, je ...

*post supprimable*

L’usure est constante, cette fatigue d’être là quand hier la colère me rendait agressive, quand hier je songeais à vivre et seulement vivre, quelle différence, que se joue-t-il en douze heures de temps pour passer ...

Silence

J’ai été assommée. Je n’ai rien pu faire. La violence a déferlé, mes barrières se sont brisées, j’ai senti la grippe s’engouffrer et une petite voix qui ressemblait beaucoup à la mienne s’est dit et ...